Sib

Interviewer des footballeurs c’est bien, certes, mais que pensez-vous d’une interview de femme de footballeur? Pas n’importe laquelle voyons, Sibylle Suarez, femme de monsieur David Suarez (dont vous pouvez trouver l’interview sur le site également, pas belle la vie). Elle travaille également dans le sport, après avoir été formée par Denis Troch. Elle nous raconte dans cet entretien sa vie, son métier, son environnement.

Peux-tu tout d’abord te présenter pour nos lecteurs?

Je m’appelle Sibylle Suarez, j’ai 31 ans, je suis mariée avec David SUAREZ, footballeur professionnel à Vannes, au VOC et nous avons 4 enfants à nous deux.
J’ai fais une école de commerce (ISAM à AMIENS, sup de Co) et une maîtrise Sciences de Gestion, option management de l’innovation, à l’IAE de Toulouse. J’ai travaillé quelques années à mon compte en tant qu’agent commercial (vente de produits immobiliers en défiscalisation). 
Actuellement je suis en formation sur Paris pour être Coach mental, je fais la formation H-CORT Performance avec Denis Troch qui se finira en novembre, la seule formation en France à intégrer les 3 domaines de coaching, management et préparation mental en même temps.
Je coach depuis avril-mai plusieurs personnes: sportifs, responsables commerciaux, managers…
H-Cort Performance, formation de coaching mental par Denis Troch
H-Cort Performance, formation de coaching mental par Denis Troch
En quoi consiste le coaching mental et de préparation des sportifs?
Le coaching mental est un accompagnement confidentiel de la personne afin de l’aider à atteindre toujours plus de performance dans son domaine mais aussi à l’aider à atteindre l’excellence. On amène le sportif à l’excellence en rendant récurrent ses performances. La liaison entre le corps et le mental est vraiment très importante pour pouvoir être au meilleur niveau et aller chercher toujours plus. Si le mental n’est pas présent, la performance peut être bonne mais avec le mental en plus, elle sera alors excellente! Il y a un travail de gestion du stress, relaxation, respiration et de relâchement.
La personne doit être autonome et non dépendante du coach.
C’est valable pour les sportifs bien évidemment mais aussi pour tous les autres métiers et dans la vie de tous les jours!
Le coach mental travaille en échange avec le sportif (ou autre) dans un cadre confidentiel, il utilise des outils spécifique à la situation de la personne et aide le sportif à trouver lui même ses ressources qui l’amèneront à trouver son excellence et être mieux dans sa vie. On travail également sur le lâcher prise, sur les croyances, l’estime de soi, ce qui est essentiel au vue de la conjoncture actuelle de notre société et du monde dans lequel nous vivons.
Le coaching mental avec son « client », combien de temps cela prend-t-il?
Le coach mental suit les personnes régulièrement dans un temps donné, après il s’adapte en fonction des besoins de la personne donc c’est lui qui définit le temps et la régularité des séances en fonction des besoins de la personne avec elle directement. Le coach peut suivre des personnes sur plusieurs années, mais cela peut durer 2 mois, 6 mois, 1 an…

Quel est ton projet par la suite?

Mon projet est donc d’être Coach Mental à plein temps, essentiellement pour les sportifs mais aussi pour les entreprises et les particuliers. J’aimerai également intervenir auprès des jeunes, notamment les 3èmes au collège et au lycée afin de les aider à trouver leur orientation scolaire car je trouve qu’ils ne sont pas bien accompagnés pour la plupart et pourtant c’est un choix de vie des plus importants que de choisir sa filière à ce moment là!
Par la suite, j’aimerais également faire de la formation, au sein d’H-CORT mais aussi intervenir dans les écoles de commerce par exemple ou autre écoles, pour montrer l’importance des 3 domaines que sont le coaching, le management et la préparation mentale.
Pas trop difficile d’être « femme de footballeur »?
Si on reste dans les clichés, femme de footballeur, c’est la femme qui ne travaille pas ou peu, qui ne fait rien à part les magasins et qui n’est pas très intelligente (rires) !
La réalité en est autrement heureusement! Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il y a beaucoup de côtés négatifs: les déménagements réguliers et il faut le savoir, le footballeur ne fait jamais les déménagements ou rarement puisqu’il part de suite dans son nouveau club c’est donc la femme qui s’occupe de beaucoup de choses! Ensuite il faut tout refaire à chaque arrivée dans les nouvelles villes, médecins, écoles pour les enfants, les papiers (sécurité sociale, impôts, cartes grises, assurances…), se refaire de nouveaux amis… Et dans la vie de tous les jours et bien c’est vrai que les footballeurs ont un emploi du temps plutôt sympa mais ils sont aussi souvent absents, avec les déplacements ou les mises au vert.
Merci à Sibylle pour cette interview. Pour plus de renseignements (notamment pour les formations de coaching mental), n’hésitez pas à la contacter sur Twitter (@sibylle777) ou sur Facebook.
img_8666
A cette allure, on va finir par interviewer toute la famille !
Piazzo, créateur et chroniqueur CDP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s