Je laisse la parole les amis, avec ce coup de gueule de notre cher rédacteur JP Leclère…

La joie des Bleus après la qualification au Mondial 2014
La joie des Bleus après la qualification au Mondial 2014

Nous sommes le 21 novembre 2013. Et, à part si vous vivez dans une grotte, vous aurez pris connaissance de la qualification de l’Equipe de France pour la Coupe du Monde 2014. On connaît tous le scénario : le premier acte qui consistait en une représentation très aboutie de « Les guignols jouent au foot » et le second acte tout aussi réussi d’une représentation de « 12 hommes en colère ». Ouais, je sais, ils étaient 11 sur le terrain. Mais pour une fois que le Stade de France poussait véritablement les Bleus, on va se priver de parler de 12ème homme, hein.

Alors évidemment, après le premier acte, tout le monde a gueulé. « Ils sont payés à rien foutre », « Ils mouillent pas le maillot », « Ce sont des racailles ». Tout y est passé. Et on peut avoir raison sur certains points et exprimer son mécontentement. C’est ce qu’a fait Pascal Praud sur i>Tele vendredi soir après la défaite. Il a bien gueulé et honnêtement, on aurait raison de ne pas lui donner tort. Tout supporter des Bleus que l’on est, on était forcément très déçu et énervé par cette prestation sur le terrain plus ou moins grotesque. Plutôt plus que moins, d’ailleurs.

Pascal Praud en colère

La suite ? On la connaît. Encore une fois, tout supporter des bleus que l’on est, on s’est délecté de cette victoire 3 à 0 au Stade de France, avec des joueurs qui montraient une envie énorme, comme Cabaye, Valbuena, Sakho. Très franchement toute l’équipe pourrait y passer, et c’est assez rare pour être signalé. Et devinez ce qu’on regarde après le match sur TF1 ? Le débrief sur i>Tele. Et qui était attendu au tournant ? Pascal Praud.

Et qu’a-t-il donc dit ? Je cite « Franchement, je suis le plus joyeux, le plus heureux des hommes. »  Oh punaise, Pascal Praud est un vendu ! Il retourne sa veste comme une « m**** ». Il n’assume pas ce qu’il dit !

Pascal Praud après la victoire des Bleus

Waou.

Et là évidemment, tout le monde se déchaîne sur Twitter. Je vais pas m’étendre sur une sélection de tweets qui se composent de messages poétiques comme par exemple le bon vieux mais néanmoins très efficace « fils de p*** », la version plus élaborée du « Pascal Praud a retourné sa veste, il est fait pour la politique. » ou encore le merveilleux mais cependant très classique « N**** ta mère ».

Bon, alors on va prendre de zéro. Zéro, comme les réactions de ces, euh, j’ai pas de mot approprié, de ces gens, soyons polis. Dans quel univers Pascal Praud a-t-il déclaré « Sa mère la ch*****, ce kiff de voir ces enc**** se faire démonter » ? Vous remarquerez que je m’aligne sur le niveau poétique des détracteurs.

Si vous regardez attentivement le replay de l’après match de vendredi, à aucun moment n’a été exprimé un sentiment de joie et à aucun moment n’a été exprimé le souhait personnel de voir les Bleus être éliminés. Le gars était juste en colère et exprimait le ras-le-bol collectif. Putain, sans déconner, vous étiez comment vous après le match ? En mode, « Oh, c’est dommage, tant pis, on ira pas au Brésil… ». Les gens sous Valium, ça compte pas. On était tous énervés de les voir déjouer, sans envie.

Et après le match de mardi ? Bah le mec est comme nous tous. Juste trop content. On n’avait pas ressenti ça depuis 2006. On lui reproche d’avoir retourné sa veste ? Mais les joueurs ont justement joué à l’inverse du match de mardi, avec une hargne monstrueuse. Il suffisait de voir Evra prendre une place en attaque pour s’en rendre compte. Pascal Praud a retourné sa veste ? Attendez deux secondes, il disait quoi vendredi soir après la débâcle en Ukraine ? « Ce, soir c’est un manque d’envie ». Et mardi soir ? Bah mardi soir, comme nous tous, il a fait le constat de l’envie des joueurs sur le terrain.

Son crime ? Etre journaliste-supporter, tout simplement. Il a gueulé et il a eu raison de le faire. Il a ensuite vu tout ce contre quoi il était énervé vendredi disparaître et les Bleus gagner. Donc non seulement, il n’a pas retourné sa veste, mais en plus l’analyse du manque d’envie était la bonne. Bon, on va pas se mentir, même mon chat s’en était rendu compte.

Voilà, j’avais envie d’écrire ça, de dire aux gens de réfléchir un peu avant de s’exciter pour rien sur Twitter et d’arrêter de vouloir systématiquement lyncher les journalistes sur la place publique (comprenez Twitter). Ah, et petite dédicace au twitto qui a dit « tu te caches derrière la télé, fdp ». Et toi ? Tu tweetes depuis quoi ? Depuis un mégaphone sur la place publique ?

Allez, vive la France, allez les Bleus, et bisou à Pascal Praud.

Pourquoi cette photo? Mais pour la chemise rose !
Pourquoi cette photo? Mais pour la chemise rose !

JP Leclère, rédacteur CDP

Un commentaire sur « Est-ce qu’on pourrait foutre la paix à Pascal Praud ? »

  1. Je suis bien d’accord avec ton analyse sur plusieurs points mon cher JP.
    – les insultes gratuites sur les réseaux sociaux à l’encontre de Praud sont puérils et non justifiées
    – son analyse du match en Ukraine etait assez juste « on s’est fait marcher dessus » c’est exactement ce que j’ai ressenti.

    Cependant j’ai été le premier à dénoncer ce que j’appelle du journalisme de bas étage sur i>télé oú j’ai vu ce que j’estime (et je dis bien « je » car c’est un avis personnel) être le cancer du journalisme.

    Après une défaite oú nos joueurs ont manqué d’envie, oú la fierté des joueurs et la mienne comme celles de nombreux supporter francais je suppose ont été mises à l’épreuve, i>télé nous rabache un discours incohérent.

    On oublie tout ! La France cette equipe qu’on aime detester, elle ne se bat pas et ca depuis la fameuse coupe du monde en Afrique du Sud. C’est faux la france à mis 6-0 à l’Australie (une petite equipe c’est sur mais une grande equipe se doit d’en planter 6 à une petite equipe non?) elle a su réagir en bielorussie sur un terrain minable pour aller chercher une victoire 4-2, elle a finit les éliminatoires en beauté en s’imposant 3-0 face à la Finlande. Alors oui elle a raté un match mais non ca ne remet pas tout en cause.

    Et voila qu’i>télé (certainement en quète d’audimat) nous ressort le fameux dossier Knysna… personnellement ca m’a mis hors de moi, comment avancer quand au moindre faux pas on ressort les vieux démons? Je suis le premier à critiquer certains joueurs que je n’affectionne pas particulièrement et dont le comportement sur le terrain ou en dehors me debecte. Cela dit quand Giroud rate une tête je ne tweet pas « han Giroud a raté certainement pense-t-il a cette coupe du monde en Afrique du sud ! »
    1) ca ferait plus de 140 caractères
    2) Giroud n’était pas à cette coupe du monde
    3) Quand bien même il y aurait été je ne suis pas certain que le rapport soit flagrant.

    Bref retournons au sujet. Praud n’est pas un mauvais journaliste qui retourne sa veste mais son analyse me semble quand meme quelque fois gouvernée par la recherche d’audience

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s