Jérémy Faug-Porret (CSKA Sofia)
Jérémy Faug-Porret (CSKA Sofia)

C’est bien connu: certains joueurs de notre hexagone, jeunes ou moins jeunes, n’arrivant pas à passer le « cap » du monde professionnel, se laisse tenter par une expérience étrangère dans un championnat moins réputé, pour se lancer, se relancer ou tout simplement, pour vivre une nouvelle aventure, loin de ses terres…

C’est le cas pour bon nombre de français, partis tenter leur chance dans un championnat peu connu en métropole: le championnat bulgare, appelé aussi A PFG. Ils sont une petite quinzaine à jouer sur les terrains de première division bulgare, à chaque journée. Petit tour d’horizon.

Joueurs défensifs

Commençons par les arrières tricolores. On s’arrête au CSKA Sofia, actuel 3ème du championnat (qui compte 14 équipes), où joue le latéral gauche Jérémy Faug-Porret, joueur de 27 ans, ancien pensionnaire de CFA2 avec les Pierrots de Vauban Strasbourg (club actuellement en DH pour infos) avant de rejoindre le grand Racing Club de Strasbourg en National. Avant de signer au CSKA, il évoluait à Burgas, également en D1 bulgare, où il a effectué 45 matchs pour 1 petit but en 2 saisons. Cette saison, 21 matchs pour le natif de Chambéry.

Toujours du côté de Sofia, mais au Lokomotiv  cette fois, un autre latéral gauche (décidément), âgé de 23 ans, le jeune Luc Matutu né à Paris en 1990. Après des passages à Wolfsbourg en Allemagne, Nantes (CFA2), Brighton (D3 anglaise), Bayonne (National, 29 matchs, 1 but) et Beauvais (CFA), il décide de rejoindre la Bulgarie pour en faire un « tremplin »: « Beaucoup de joueurs utilisent le championnat bulgare comme tremplin, pour ensuite rejoindre de plus grands clubs, russes ou turcs par exemple, qui suivent beaucoup la D1 bulgare » commente le joueur sur le site LeopardsFootball. Il a disputé 15 matchs cette saison avec le Lokomotiv, actuel 9ème du classement.

Troisième joueur défensif, le bon vieux Alexandre Barthe, arrière central de 28 ans, ancien joueur stéphanois (CFA) et de Rodez en National (37 matchs, 1 but en 2007-2008). Il a rejoint la Bulgarie en 2008 au Litex Lovech avec qui il aura disputer 3 saisons pour un total de 91 matchs pour 6 buts, avant de signer avec le Ludogorets Razgrad en 2011. 3ème saison au club pour lui donc, avec un total de 77 matchs et 7 buts. Joueur important dans le dispositif de Stojcho Stoev, l’entraineur du club.

Alexandre Barthe (Ludogorets)
Alexandre Barthe (Ludogorets)

Milieux de terrain

Notre périple continue et nous amène au club de Béroé Stara Zagora (stylé non?), où joue l’ancien guingampais Igor Djoman, 27 ans, milieu central de l’équipe. Formé à Amiens avant de rejoindre la Bretagne à l’âge de 18 ans pour y effectuer 43 matchs et marquer 1 but en Ligue 2 avant de rejoindre Le Poiré en National (29 matchs). Il s’envole donc par la suite pour la Bulgarie et Béroé. Il a remporté la coupe de Bulgarie la saison passée, ainsi que la supercoupe. Beau gosse.

Retour au CSKA Sofia, où évolue aussi Omar Kossoko, l’ancien auxerrois notamment (19 matchs en Ligue 1 en 2011-2012). Il joue au poste de milieu offensif à 26 ans et a joué à 17 reprises pour 2 buts marqués cette saison. Formé à Amiens avec qui il a participé à 68 matchs de National pour 14 buts, il décide également de tenter sa chance en Bulgarie où il est concurrencé par le brésilien Marcinho (22 matchs, 4 buts).

Autre frenchie, Salim Kerkar, 26 ans, milieu offensif, tout droit débarqué de Championship anglaise et plus précisément de Charlton, avec qui il a effectué 22 rencontres la saison passée. Choix surprenant donc pour ce joueur de rejoindre le petit club de Béroé (avec son compère Djoman) pour l’ancien joueur des Rangers (Ecosse), Gueugnon ou encore Calais.

Igor Djoman (Béroé)
Igor Djoman (Béroé)

Joueurs offensifs

Passons à présent aux joueurs offensifs tricolores évoluant dans le championnat bulgare. Tout d’abord, on se penche sur le cas de Hugues Ayivi, avant centre de Chernomorets Burgas, arrivé récemment de Malines (D3 belge, 11 matchs, 5 buts). Formé au Paris FC, ce joueur de 27 ans espère se relancer en Bulgarie. 78 matchs pour 17 buts pour lui en National avec le PFC. Nous pourrions même avoir une attaque 100% française à Burgas, car Jérémy Manzorro, 22 ans, est aussi arrivé cette saison au club, en provenance de Bourg-Péronnas avec qui il a eu du mal à s’imposer en National. 22 matchs pour 4 buts pour le natif de Villeurbanne.

Au Lokomotiv Plovdiv, même refrain, on prend les français, mais seulement par deux. La doublette du club se nomme Chris GadiJoseph Mendes. 21 ans pour le premier, arrivé tout droit de Marseille l’été dernier, après un prêt à Boulogne sur Mer en National (19 matchs, 6 buts). Le jeune joueur en est déjà à 7 buts en 22 matchs toutes compétitions confondues cette saison, des débuts prometteurs. Pour son compère, beaucoup plus difficile, 4 petits matchs pour 1 buts pour l’ancien joueur du Mans en Ligue 2 la saison dernière (20 matchs, 3 buts). Formé à Grenoble le petit Mendes.

Allez, soyons fous, troisième doublette ! Cédric BaseyaGaël N’Lundulu ! Baseya, 26 ans, ancien lillois et havrais, formé à Southampton en Angleterre, grand gaillard d’1m95 a du mal à s’imposer (5 petits matchs et 1 but cette saison avec le Lokomotiv Sofia). C’est beaucoup mieux pour son jeune collègue de 21 ans, Gaël N’Lundulu, qui est l’auteur de 20 matchs, pour 2 buts et 5 passes décisives. Formé au PSG où il n’aura pas sa chance, il part ensuite à Portsmouth en Angleterre, sans réussite non plus. Alors pourquoi pas la Suisse, et le Lausanne Sport? Et bien encore raté, c’est à ce moment qu’il décide de tenter sa chance en … Bulgarie. A Burgas tout d’abord (2012-2013, 21 matchs, 2 buts, 2 passes décisives) puis au Lokomotiv Sofia.

Une fois n’est pas coutume, mais il existe bien un joueur offensif français SEUL dans une équipe bulgare (la stat qui tue). Albin-Romain Hoxha, 26 ans, qui a passé la plupart de sa jeune carrière en Italie (Udinese, Paganese, Manfredonia, Sorrento) avant de rejoindre Noisy Le Sec en CFA2 puis la Bulgarie. C’est au Pirin GD qu’il se révèlera lors de sa première saison: 2012-2013 avec 20 matchs pour 5 buts. Le club de Lyubimets le repère et le fait signer pour cet exercice. Maigre bilan: 4 petits matchs…

Gaël N'Lundulu (Lokomotiv Sofia)
Gaël N’Lundulu (Lokomotiv Sofia)

Vous l’aurez remarqué, pas de nom connu, pas de joueur ayant une grosse expérience en Ligue 1, mais de jeunes français ayant le goût de l’aventure et essayant de se frayer un chemin dans le difficile monde professionnel du football, et qui méritaient, selon moi, que l’on y porte un minimum d’attention. Affaire à suivre…

Piazzo,

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s