timthumb

Nous sommes le 25 mars, Diego Alberto Milito alias Il Principe déclare sur une radio argentine son intention d’arrêter sa belle et pleine carrière à l’issue de cette saison… Mélange de tristesse, de souvenirs et d’émotions. Le temps passe vite, très vite, trop vite. Les joueurs enchaînent et se succèdent, mais certains nous marque plus que d’autres, grâce à leur talent, leur énergie, leur amour du maillot. Appelez-ça comme vous voulez, mais le football passe par l’émotion et le plaisir procuré par certains joueurs… Il est donc temps de remercier, de tout cœur, Il Principe, l’unique.

Tu as donné tellement de plaisir aux supporters du Racing Club, l’équipe de tes débuts, en Argentine. D’ailleurs, quoi de plus beau que de « boucler la boucle », en revenant dans SON club, et de finir à nouveau champion la saison suivante. On ne parle plus d’émotion là, c’est encore plus fort, c’est un peuple entier envahi de bonheur, une histoire incroyable et un amour du club, du maillot et du football, plus fort que tout. Et tout ça, dans un pays, une ville qui respirent le football. Avellaneda se joint à moi pour te remercier.

racing-milito22

Et comme tout joueur sud-américain, tu rêves d’Europe. Quoi de plus logique, et quel cadeau. Tu fais les beaux jours du Genoa et du Real Saragosse où tu rejoins ton petit frère, Gabriel, autre joueur reconnu. Vous jouez ensemble pendant 2 ans. Lui tient la baraque derrière, et toi, tu te charges de scorer devant. Et quelle efficacité, avec un but tous les deux matchs en moyenne… Joueur affamé à l’arrogance offensive déconcertante.

militos
La pose des frangins.

Au Genoa, même constat: attaquant redoutable, une énergie remarquable, et les filets qui ne cessent de trembler. Seul Zlatan Ibrahimovic fait mieux que toi. Et c’est lui que tu remplaces à la pointe de l’Inter, à l’été 2009, sous te douter, quoique, que tu allais réaliser la plus belle saison de ta carrière, et certainement la plus belle saison de l’histoire de l’Inter… Tu gagnes tout, le championnat, la coupe, la supercoupe, le mondial des clubs, mais surtout, la Ligue des Champions, avec en prime, ce somptueux, incroyable, inoubliable, féroce, prodigieux, époustouflant et redoutable doublé face au Bayern. Van Buyten ne s’en ait jamais vraiment remis. Désolé pour lui.

Mais Il Principe, c’est surtout un joueur et un homme attachant. Combatif, généreux, et décisif, tu deviens le chouchou des tifosi. Quelle saison, incroyable, l’association avec Eto’o, Sneijder, Cambiasso, Stankovic, Mourinho… UN RÉGAL. Merci pour tout, vraiment. Tu es couronné du titre de meilleur joueur de la Ligue des Champions 2010, et le meilleur attaquant. Amplement mérité.

milito_gol_normal-640x640x80-1

Après cette belle réussite européenne, tu décides de revenir au pays, dans ta ville, dans ton club, celui qui t’a permis de te révéler, celui avec qui tu as gagné le championnat en 2001 avec l’envie et le devoir de revenir pour y gagner à nouveau. Tout ce chemin était tracé. Terminer avec le Racing, c’est évident et plein de bon sens. Tu es sacré champion en 2014, dans une folie, une ferveur rare. Un héros, le héros de tout un peuple. L’enfant prodige qu’ils disent.

Mais tu n’es pas seulement leur héros. Tu es le notre aussi, supporters de l’Inter. Tu es le mien. Tu représentes le football, la joie, l’émotion, la grinta. Tu es et restera un grand, à tout jamais. Muchas gracias Principe.

diego_milito_2010_05_22

Diego Alberto Milito en chiffre:

Inter: 171 matchs, 75 buts, 30 passes

Saragosse: 120 matchs, 59 buts, 6 passes

Genoa: 93 matchs, 60 buts, 6 passes

Racing: 191 matchs, 54 buts.

 

&NCS_modified=20130820094124&MaxW=640&imageVersion=default&AR-301199953

Piazzo, rédacteur créateur CDP,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s