img-mickael-tacalfred-vous-salue-1443022501_580_380_center_articles-202142

Certains joueurs arrivent sur la pointe des pieds dans certains clubs, et peuvent les marquer à tout jamais. C’est le cas d’un joueur au grand cœur, un certain Mickaël Tacalfred, avec qui le Stade de Reims aura tout connu, du National, en passant par la Ligue 2, puis la Ligue 1, 33 ans après son dernier exercice à ce niveau.

250 matchs en huit saisons avec les rouges et blancs pour « Tacal », et un but, il insiste d’ailleurs là-dessus, à juste titre. Tu m’étonne: « Regardez vos archives ! On l’oublie mais j’ai mis un but ! C’était en National contre Pacy-sur-Eure. Mon seul regret, c’est de ne pas avoir marqué à Delaune devant notre public ! » Passy-sur-Eure, bordel, qui peut se permettre de dire qu’il a marqué contre eux aujourd’hui? A part Tacal? La classe.

Actuellement en sélection guadeloupéenne pour préparer la Carribean Cup, Mickaël Tacalfred se dit triste de quitter Reims, et estime qu’il aurait pu apporter encore à son club la saison prochaine en Ligue 2: « Je pense que j’aurais pu apporter encore pas mal de choses, surtout en Ligue 2. Après avoir passé une saison aussi compliquée que celle-ci, j’avais un état d’esprit revanchard. On ne m’a pas donné l’opportunité de pouvoir continuer, c’est comme ça. C’est dommage de ne pas avoir pu m’entretenir directement avec le coach mais le club a fait un choix, c’est ainsi. »

0123e242ece88a206b9873c6f4a75c3710029922

Son meilleur souvenir reste la montée avec le SDR:  » Je dirais la montée en Ligue 1. C’est le plus beau moment que j’ai connu au club. 33 ans après, tout le peuple rémois attendait ça, c’était magnifique. Cela reste un honneur d’avoir pu vivre ce moment, après une saison exceptionnelle. »

Le numéro 22 sera retiré au club, ce qui fait plaisir à Tacal même si: « C’est une belle marque de reconnaissance et de respect. Après, pour être tout à fait honnête, j’aurais préféré poursuivre l’aventure. Je suis quelque part heureux de cette attention mais quand on a encore envie de jouer, c’est difficile de se satisfaire de ça. » Un brin amer quand même, le bougre.

L’histoire aurait pu terminer de plus belle manière, mais le respect et la reconnaissance du Stade de Reims envers son joueur nous montre à quel point il a pu être important durant ces huit années en Champagne. Plus qu’un simple joueur, c’est le capitaine d’un bateau qui s’en va, celui qui a porté haut les couleurs d’un club emblématique français, avec sa grinta et ses tresses magiques. Et ça, les supporters ne sont pas prêts de l’oublier.

Mais pour tous les fans du football, du vrai, avec le jeu de jambes de… Bref, nous sommes contents nous, car monsieur ne veut pas mettre fin à sa carrière, il souhaite continuer à jouer, pour notre plus grand plaisir. Alors, un pronostic sur sa prochaine destination?

Affaire à suivre, à la tresse…

CFtmA-hWYAA2Zjt

NB: Interview à retrouver sur le site officiel du SDR: Mickaël Tacalfred quitte Reims

Piazzo, créateur et rédacteur chez La Vista,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s