B9711735049Z.1_20170415084325_000+GQM8SVGM6.1-0
Photo La Meuse

Amis amoureux du football, nouvel entretien pour vous chez La Vista. Direction la Belgique une fois! Partons à la rencontre d’un carolo, Jordan Remacle. Ouais, il paraît qu’on appelle les joueurs de Charleroi comme ça là-bas.

Bonjour Jordan, peux-tu te présenter pour nos lecteurs?

« Jordan Remacle, 31 ans, joueur du Sporting Charleroi. J’ai joué la majorité de ma carrière ailier droit ou gauche mais je peux aussi jouer milieu offensif et arrière droit. Je suis le plus efficace à droite mais je n’ai pas spécialement de préférence ».

Tu reviens d’une grave blessure, qui t’a éloigné des terrains durant plusieurs mois. Comment s’est passée la rééducation? Quelle était la nature exacte de cette blessure?

« Tout a commencé par une « simple » entorse du genou suite à une frappe contrée lors d’un entraînement… Par la suite, j’ai mal cicatrisé et j’ai attrapé des calcifications sur mon ligament interne… Il a donc fallu les enlever et faire un greffon sur mon ligament. Concernant la rééducation, c’était assez compliqué, avec une rechute suite à une inflammation à l’attache supérieure de mon greffon… Mais après 267 jours d’absence, beaucoup de travail, me voilà enfin en dehors de cette blessure ».

JR3
Photo La Meuse

Tu es entré en jeu face à Antwerp et à Lokeren dernièrement pour ton retour en championnat, les sensations sont bonnes?

« Les sensations sont top! Mentalement et physiquement, je suis au top, après un bon stage en Espagne avec le groupe. Deux semaines après mon retour j’étais convoqué dans les 18, cela prouve que je suis bien revenu et que malgré la concurrence, le coach estime que je peux apporter quelque chose… »

Le Sporting Charleroi réalise une sacrée saison en Jupiler Pro League, avec une belle deuxième place à la clé. Quel est le secret pour finir devant Anderlecht, la Gantoise ou encore le Standard de Liège?

« Il n’y a pas de secret: le travail, la discipline, l’envie de se surpasser et quelques brins de chance de temps en temps. Mais le championnat n’est pas fini…Rien est acquis, loin de là… »

Il reste 3 journées avant les plays-off, comment se prépare-t-on pour ce sprint final à Charleroi?

« Comme on a préparé les autres matchs, c’est à dire une bonne semaine d’entraînement, et une bonne concentration le jour du match. On prend match après match et cela nous réussi pas mal… »

Parle nous un peu de ton coach, Felice Mazzu. Sa philosophie, son management, etc…

« C’est quelqu’un avec avec une très grande psychologie pour chaque joueur, ce qui lui permet d’en tirer le maximum sur et en dehors du terrain. La preuve de son talent, sa récompense de l’entraîneur de l’année, et c’est largement mérité.Faire ce qu’il fait depuis des années avec si peu d’infrastructures comparé aux grands clubs, c’est extraordinaire ».

Felice-Mazzu-Charleroi-27_12_17
Felice Mazzu – Photo FootNews

Dit, ça serait sympa de voir Jordan Remacle en coupe d’Europe la saison prochaine, avec Charleroi, après ces longs mois sans avoir jouer, en guise de « récompense »… ?

« Je suis en fin de contrat, et une prolongation n’est pas à l’ordre du jour… Donc ça serait un plaisir mais l’avenir nous le dira… Quoiqu’il en soit, avec ou sans moi, Charleroi mérite une place européenne au vu du parcours réalisé depuis le début de la saison. C’est tout ce que je leur souhaite! »

Tu serais déçu de ne pas prolonger? On sent l’envie de continuer chez toi?

« Je me sens bien au Sporting et ça serait avec beaucoup de souvenirs et de regrets si je venais à partir, mais la vie continue… Si je dois partir, je partirai par la grande porte et je pourrais regarder et serrer la main de tout le monde ici sans soucis ».

Tu as des contacts à côté pour la saison prochaine éventuellement?

« Il est beaucoup trop tôt pour parler de ça. Je suis libre de signer dans le club de mon choix dès maintenant pour la saison prochaine. Pour le moment, je me concentre à 100% sur Charleroi pour être au top lorsque le coach fera appel à moi! »

JR6
Photo Lavenir

Tu as joué surtout en Belgique, dans ton pays, mais également aux Pays-Bas. Quel souvenir gardes-tu de cet épisode? Quelles sont les différences et les similitudes du foot belge et hollandais?

« Le football belge est beaucoup plus fermé, plus physique aussi. Au Pays-Bas, le foot est ouvert, offensif. La seule tactique est le 4-3-3, peu importe où vous allez jouer… J’ai beaucoup de bons souvenirs car j’ai eu la chance de jouer dans des beaux stades, comme l’Ajax par exemple, et de jouer contre des joueurs d’exception comme Wesley Sneijder, Jaap Stam, Klaas-Jan Huntelaar et bien d’autres… »

Quel est le plus beau stade dans lequel tu ais joué? Le joueur le plus impressionnant?

« L’Arena d’Amsterdam est magnifique! Wesley Sneijder est incroyable, avant chaque ballon reçu, il sait ce qu’il va en faire… »

sneijder-ajax-19-04
Photo As

Il y a un championnat qui t’attire particulièrement?

« J’aime beaucoup la Bundesliga car je suis fan du Bayern Munich! Mais je regarde aussi les autres matchs, dans tous les championnats, je suis un vrai passionné. »

Tu te verrais jouer en France? Ou changer de pays pour vivre une expérience étrangère?

« Je n’ai aucune préférence, j’examinerai toutes les propositions avec ma famille ».

T’es plutôt frites fricadelle ou choux de Bruxelles toi?

« Frites fricadelle! »

As-tu déjà goûté à la galette saucisse?

« Non, je n’ai pas eu l’occasion, mais ça serait avec plaisir! »

XVMdc67567a-2c12-11e7-aee4-98c78486978d-805x453
Goûter au moins une fois la galette saucisse devrait être obligatoire…

Ta blague préférée sur les belges?

« Aucune, je ne rigole que sur les français (rires)! Non mais sérieux je suis nul, je ne les retient jamais! »

Alors comme ça tu es fan du Bayern, et pourquoi donc?

« Mon papa l’est aussi, j’ai donc suivi naturellement… Je fais pareil avec mon fils d’ailleurs! Il n’a que deux mois mais a déjà sa vareuse et son ballon du Bayern dans sa chambre! »

Une idée de ce que tu aimerais faire après ta carrière de joueur? On se pose forcément cette question à 31 ans?

« J’aimerais passer mes diplômes d’entraîneur pour pouvoir apprendre aux jeunes le football de haut niveau. Que ce n’est pas que de bons moment mais que le travail paye toujours… Mais pas forcément que au haut niveau, on verra en temps voulu. Mais j’y pense, il vaut mieux s’y prendre tôt, le temps passe vite. »

On peut voir sur les réseaux sociaux que tu sembles proche des gens, des supporters. C’est important pour toi cette proximité et ce lien?

« Je viens d’une famille humble, donc je me dois de l’être au maximum. Je n’ai que deux bras et deux jambes, comme tout le monde. Le fait d’être professionnel depuis maintenant 16 ans, ne me donne aucun droit d’être supérieur aux autres. C’est une question d’éducation. Et c’est toujours avec plaisir que je le fait.

DV8DL18XUAEztOe
Photo Twitter Jordan Remacle

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour cette fin de saison Jordan?

De prendre du plaisir sur le terrain et que Charleroi réalise ses rêves…

Un très grand merci à Jordan Remacle pour sa gentillesse et sa disponibilité. Mais par contre, sans déconner, ne pas avoir goûté la galette saucisse à 31 piges, c’est vraiment abusé. Va falloir y remédier hein.

Jordan Remacle en bref, et en stats:

  • OH Louvain (BEL): 97 matchs, 35 buts, 33 passes décisives.
  • Lokeren (BEL): 55 matchs, 7 buts, 11 passes décisives.
  • RBC Roosendaal (PB): 43 matchs, 6 buts, 9 passes décisives.
  • Helmond Sport (PB): 36 matchs, 9 buts, 4 passes décisives.
  • RKC Waalwijk (PB): 34 matchs, 2 buts, 3 passes décisives.
  • La Gantoise (BEL): 22 matchs, 2 buts, 8 passes décisives.
  • Waasland-Beveren (BEL): 14 matchs, 2 buts, 2 passes décisives.
  • Royal Antwerp (BEL): 11 matchs, 1 but, 2 passes décisives.
  • Charleroi (BEL): 11 matchs, 1 but.
  • Genk (BEL): 9 matchs.

International belge en U16, U17, U18 et U19 (42 sélections). Champion de division 2 belge en 2011 avec Louvain.

JR2
Photo Lavenir

Piazzo,

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s