L’Angleterre et plus particulièrement la deuxième division du pays, le Championship, a vu débarquer un entraîneur spécial, unique et controversé du football moderne. L’Argentin Marcelo Bielsa commence à peine son travail avec le mythique club de Leeds United que les supporters se mettent à rêver d’une saison extraordinaire. L’engouement est tel autour d’El Loco et du club que La Vista est allé à la rencontre de Charlie Sopp, suiveur assidu des Peacocks et rédacteur pour The 72. Entretien.

Marcelo Bielsa semble déjà marquer les esprits, quel est le sentiment général sur le technicien argentin?

Il est très difficile d’expliquer le facteur de ce bien-être dans le club depuis son arrivée. Cela semblait prendre une éternité pour qu’un accord soit conclu, quand l’excitation a commencé. Les fans regardaient de vieilles vidéos sur ses tactiques, lisaient à propos de lui et essayaient de comprendre pourquoi il prenait le contrôle d’un club de ce championnat… C’est une bouffée d’air frais.

Deux matchs, deux victoires en championnat. Au-delà du résultat, que pouvons-nous retenir de cette équipe?

Ce qui est incroyable, c’est que les deux victoires ont été très confortables. Derby et Stoke sont deux favoris pour la promotion et aucun des deux n’a semblé être un vrai test. Bielsa a fait exploser les joueurs. Mis à part Barry Douglas, un arrière gauche, c’est la même équipe que la saison dernière. Les joueurs se sont adaptés à ce qu’il veut, mais c’est une très longue saison, il n’y a que deux matchs de joués sur quarante-six. Nous pouvons apprécier un pressing haut, du monde au deuxième ballon et un engagement des joueurs vers l’avant, c’est superbe à regarder!

Une victoire en coupe également, le nombre limité de l’effectif semble bien géré pour le moment. Bamford est peut-être la révélation de cette saison?

Bamford a coûté beaucoup d’argent. Il a d’ailleurs marqué un très beau but. Je pense que Kemar Roofe et Mateusz Klich sont les plus impressionnants, y compris Kalvin Phillips.

Certains joueurs ont-ils déjà pris une autre dimension?

Revenant sur mon dernier point, c’est la même équipe qui a eu de la difficulté à marquer des buts la saison passée et qui semble digne d’un classement plus qu’honorable cette année.

Mateusz Klich est un excellent exemple de ce que Bielsa a déjà fait. Il a déjà été fantastique, il a marqué deux buts, une passe décisive et son jeu général est fantastique. Rappelez-vous que c’est un joueur qui a été prêté la saison dernière. Gaetano Berardi a très bien joué arrière-central et Kemar Roofe a fait preuve de beaucoup de qualités.

Quels sont les joueurs à suivre de près?

Les joueurs à surveiller sont Jamie Shackleton, qui joue arrière droit, mais est un milieu de terrain central, Kalvin Phillips et Kemar Roofe. Tous semblent progresser déjà sous Marcelo Bielsa.

Quelles sont les systèmes de jeu utilisés par El Loco ainsi que son animation?

Nous avons pu observé une tactique en 4-1-1-3-1. Autant que je sache, il donne aux joueurs toutes les informations dont ils ont besoin avant de les lancer sur le terrain. Tout le monde connaît ses rôles, tout le monde a joué ces rôles à la perfection. Pour vous donner une idée du onze type:

GK – Peacock-Farrell / RB – Ayling CB – Berardi CB – Cooper LB – Douglas / DM – Phillips / CM – Klich / LW – Alioski CAM – Saiz RW – Hernandez / ST – Roofe.

Le club s’est excusé auprès des supporters car il était en pénurie de maillots! C’est la première fois que cela arrive? L’effet Bielsa est incroyable…

Le manque de maillots est un peu cinglant, mais la demande est également élevée parce que nous avons très bien commencé. Le buzz est de retour et les ventes de billets sont à nouveau élevées.

En ce qui concerne les maillots, c’est un manque d’organisation et beaucoup de demande. C’est Leeds United, tout ne peut pas se passer correctement tout le temps…

L’optimisme est au maximum pour les supporters avec ces débuts prometteurs?

Oui clairement, c’est un sentiment d’excitation mais les fans tentent et doivent garder les pieds sur terre. Nous avons une petite équipe et la saison est longue avec ses 46 journées…

On peut entendre parler d’une ambition de promotion au stade?

Ne nous avançons pas trop, nous en sommes encore bien loin. On fera un premier bilan à Noël, mais en parler en août ne serait pas sérieux.

Bielsa a-t-il tous les pouvoirs au niveau du sportif?

En ce qui nous concerne, Marcelo Bielsa reçoit une liste pour les joueurs pour chaque poste qui, selon lui, nécessite une signature. Il choisit ensuite quel joueur de la liste qu’il a reçu de Victor Orta lui correspond le mieux et Orta s’occupe des transferts.

Leeds a connu une belle période au début des années 2000, quels joueurs vous ont marqué à cette époque?

Wow, 2000. Lucas Radebe était encore à son apogée, nous avions la chance d’avoir Rio Ferdinand, Alan Smith, Mark Viduka. C’était une équipe incroyable. Malheureusement, Peter Ridsdale, le président, avait dépensé de l’argent que nous n’avions pas. C’était le début de notre situation actuelle…

Que pensez-vous de l’arrivée de Bielsa au club? Peut-il, avec ses propres moyens, permettre au club de franchir un cap à court ou moyen terme?

Cela doit être une réflexion à long terme. C’est probablement le dernier emploi de Bielsa et il a repris les traditions, travaille avec les jeunes et apporte de la qualité et non de la quantité. Nous avons laissé 15 joueurs partir cet été et seulement 5 ont rejoint le club.

Merci à Charlie pour sa disponibilité. Nous suivrons, avec attention, la saison des Peacocks, comme tout grand amateur du beau jeu qui se respecte. Pour l’amour du football.

Piazzo,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s