Il était l’avenir de la défense bretonne, le vaillant soldat de Sabri Lamouchi mais aussi le partenaire idéal de Jérémy Gélin. Et n’ayons pas peur des mots, certainement l’un des chouchous du Roazhon Park et des supporters rennais. Son sourire communicatif et sa bonne humeur n’y étaient probablement pas étrangers. Mais Joris Gnagnon, 21 ans, a décidé de quitter le navire rouge et noir pour tenter l’aventure andalouse, aussi belle que jalouse, du côté du FC Séville. Un transfert qui aura permis au Stade Rennais de trouver le bon équilibre financier pour établir un charmant mercato avec les arrivées, notamment, de Clément Grenier, Jordan Siebatcheu, Romain Del Castillo, Damien Da Silva ou encore d’un certain Hatem Ben Arfa. Pincement au cœur donc pour tous les amoureux du club qui auraient, sans aucun doute, apprécié de voir le natif de Bondy évoluer une saison de plus sur les bords de la Vilaine avant de partir sous d’autres cieux… La Vista est allée à la rencontre d’Alvaro Ochoa, journaliste pour le quotidien El Diario de Sevilla, d’Alberto Fernandez, journaliste quant à lui pour Marca et d’Antonio Vazquez, socio du club.

Qu’avez-vous pensé de l’arrivée de Joris Gnagnon à Séville lors de sa signature?

Alvaro Ochoa: Que c’est un pari risqué de la part du club, car Joris Gnagnon n’était pas connu en Espagne avant son arrivée.

Alberto Fernandez: C’était un joueur suivi depuis pas mal de temps par la cellule de recrutement, et ils ont compris qu’il fallait le faire signer maintenant. Il est jeune et possède une marge de progression importante pour le futur.

Antonio Vazquez: Joris est un footballeur que j’ai toujours apprécié et j’étais très content de le voir signer chez nous. J’ai pour habitude de suivre le championnat français. Les fans sont très contents de son arrivée.

Son départ était difficile à encaisser au club, il était un joueur très populaire ici. Comment se passe son acclimatation à Séville?

AO: Sa condition physique a suscité beaucoup d’interrogations ici. Les gens le trouvent un peu trop gros, mais il semble s’adapter sans trop de soucis.

AF: C’est un vrai changement, il va devoir s’adapter, non pas à la ville en elle-même mais à l’équipe, sa façon de jouer et le rythme du football espagnol. Il est dans une phase d’apprentissage.

AV: En tous cas, il semble être apprécié dans le vestiaire!

On a pu voir Gnagnon évoluer dans une défense à trois, c’est un système qui est constamment utilisé par Pablo Machin?

AO: Oui, Pablo Machin joue toujours avec une défense à trois sans oublier, en plus, ses deux latéraux. Il gardera probablement ce système toute la saison.

AF: Oui, c’est son système, à trois. Et c’est pour cette raison aussi que Joris Gnagnon doit s’adapter, car c’est nouveau pour lui. En plus du système, l’animation est importante, le joueur doit régulièrement quitter sa zone.

AV: On peut dire aussi qu’avec les blessures de Mercado et Escudero, il aura peut-être plus de chance de jouer.

Joris Gnagnon a joué quatre matchs en Europa League, mais aucun en Liga, une raison particulière?

AO: Je pense que Machin veut lui donner du temps de jeu sur des matchs considérés comme « plus faciles » afin qu’il apprenne. Il ne fait pas partie de l’équipe type au jour d’aujourd’hui.

AF: En Europa League, il a été la pièce centrale du coach, et a réalisé de bons matchs, il est bien entré dans la rotation. Maintenant que le mercato est terminé, il pourra avoir de la continuité.

Le club a tenté de recruter Ramy Bensebaini le dernier jour du mercato. Était-ce pour combler la blessure de Sergio Escudero?

AO: Non, Séville voulait un défenseur central supplémentaire, et Bensebaini faisait partie des choix visés.

AF: On peut penser qu’il était choisi en partie pour ça aussi, mais je pense que c’était lié au fait qu’il puisse aussi évoluer dans l’axe gauche de cette défense à trois.

Comment se passe ce début de saison à Séville? Heureux du recrutement et du départ de l’équipe?

AO: C’est une saison avec pas mal de changements. Nouvel entraîneur, nouveau gardien de but, nouvel attaquant… Séville va se battre pour accrocher une place en Ligue des Champions et pourquoi pas remporter la Ligue Europa et la Copa del Rey.

AF: La saison a bien débuté en coupe d’Europe mais en championnat c’est mitigé. Perdre le derby de Séville est un coup dur. C’est un nouveau projet qui a besoin de temps. Nous verrons si les résultats maintiennent le coach jusqu’à ce qu’il puisse mettre tout ça en place…

Vous l’aurez compris, Joris Gnagnon est un joueur, certes, avec un gros potentiel, mais il va devoir apprendre et s’acclimater au football espagnol et à un tout nouveau système défensif. L’occasion pour lui d’évoluer et de progresser dans un football différent de celui pratiqué avec le club rennais. Il évoluera en charnière avec Daniel Carriço, Simon Kjaer, Sergi Gomez et même, de temps en temps, avec Ibrahim Amadou, ancien pensionnaire de notre Ligue 1 également, avec Lille. Le Roc désire franchir un cap. Et bien ça passe par le défi du FC Séville et de l’Espagne. Joris semble prêt pour cette belle et grande aventure… En espérant le voir s’épanouir et s’imposer. Bon vent l’artiste.

Merci à nos trois interlocuteurs pour leur ressenti.

Piazzo,

Crédit photo: LFP

Un commentaire sur « Joris Gnagnon, la roca sevillana. »

  1. https://buildyourownshedsite.wordpress.com/2018/04/14/jak-odzyskac-dziewczyne/ https://buildyourownshedsite.wordpress.com/2018/04/14/jak-odzyskac-dziewczyne/ https://articlesbaseblog.wordpress.com/2018/04/17/dowiedz-sie-jak-poderwac-dziewczyne/ https://articlesbaseblog.Wordpress.com/2018/04/17/dowiedz-sie-jak-poderwac-dziewczyne/ The « blurred effect » might be
    a plus, but an outstanding general guideline is always to limit its use fot it of emphasizing movement.
    Maybe Brave may well turn into a brand new legend of Pixar animated movie.
    Without a doubt, your friends and relations are looking out for that perfect interest of
    your respective child.
    https://articlesbaseblog.wordpress.com/2018/04/17/dowiedz-sie-jak-poderwac-dziewczyne/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s