86
En 1986, lors de la victoire face à l’Atletico (3-0) – Photo du club www.fcdynamo.kiev.ua/en/

Les joies de la coupe d’Europe: pouvoir se permettre d’affronter certains clubs historiques, habitués aux joutes européennes. Cette saison, le Stade Rennais retrouve la Ligue Europa, sept ans après sa dernière participation. Lors du tirage au sort, bon nombre de supporters étaient déçus des équipes figurantes dans ce groupe K. Pourtant, exotisme et histoire se dressent face aux rouges et noirs. Et notamment du côté de l’Ukraine, avec le grand Dynamo Kiev. Les hommes d’Aleksandr Khatskevich possède une belle armoire à trophées, entre Union Soviétique et Ukraine, indépendante depuis un certain 24 août 1991.

Le club est fondé en 1927 et remportera 13 championnats soviétiques, un record. Ce fut d’ailleurs le premier club hors de Moscou à remporter ce titre, en 1961. Au delà des titres en championnat, le Dynamo remporte également 9 coupes d’URSS et se permet quelques belles parties et escapades européennes. En 1975 et 1986, l’équipe remporte la Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe aux dépens respectifs de Ferencvaros (Hongrie) et l’Atletico Madrid (Espagne), et même une Supercoupe d’Europe, en 1975 face au Bayern Munich (sur un but de l’inévitable Blokhine). Depuis la déclaration de l’indépendance ukrainienne, le Dynamo Kiev enchaîne et ne laisse que très peu de miettes à ses concurrents, trop peu nombreux. Deuxième lors de la saison 1991-1992 (le Tavria Simferopol sacré champion), le club aux deux coupes d’Europe remporte les 9 saisons suivantes du championnat national ! Son total de titres nationaux est impressionnant dans cette histoire (récente) du football ukrainien: 14 championnats et 11 coupes, sans parler des deuxièmes places ou finales disputées et des Supercoupe d’Ukraine (6).

Nous pouvons aussi prendre le temps de nommer deux joueurs légendaires du club, Oleg Blokhine et Igor Belanov, tous deux lauréats du Ballon d’Or en étant sous les couleurs du Dynamo Kiev, en 1975 pour le premier et 1986 pour le second, soit lors des victoires en coupe d’Europe pour le géant ukrainien.

Peu importe le résultat du match, ce genre d’affiche est du pain béni pour tout amoureux du football et des rouges et noirs. Alors oui, Chelsea, Arsenal ou encore le Milan AC auraient pu se déplacer route de Lorient, mais c’est un autre grand d’Europe qui sera face aux hommes de Sabri Lamouchi. Une rencontre historique et symbolique, pour un club breton qui ne demande qu’à rejouer, encore et encore, ce genre de belle et grande partie européenne…

ussr_cup_1987.jpg
Photo du Dynamo Kiev – www.fcdynamo.kiev.ua/en/

Piazzo,

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s